Ambassadeurs Copy (1).png

Dans la foulée de la campagne régionale de vaccination contre la COVID-19, plusieurs médecins de la région se sont mobilisés au cours des dernières semaines afin de partager leur enthousiasme à l’égard de la vaccination.

 

Au fil des prochaines semaines, nous dévoilerons une série de personnalités de la région participant à cette campagne. Issus du domaine sportif, des affaires, du monde politique et culturel, impliqués au sein de leur communauté, ils ont accepté de partager les raisons qui les ont motivés à prendre rendez-vous pour recevoir le vaccin.

Lise Landry

Shawinigan

Merci à nos ambassadeurs!

L’ancienne mairesse de Shawinigan Lise Landry a quitté la politique en 2009 après y avoir siégé pendant 15 ans. Très impliquée dans sa communauté, elle consacre actuellement son temps à la  présidence de la Corporation des Trois Colombes qui a mené, en 2018, à la création de la Maison Aline-Chrétien, maison de soins palliatifs et de fin de vie située à Shawinigan. 

Aujourd’hui résidente des Jardins du Campanile, obtenir le vaccin était très important pour elle.
 

« Lorsque j’ai reçu mon vaccin, ça m’a fait chaud au cœur d’entendre rire les gens et remercier les infirmières sur place. Tout le monde était très heureux après avoir vécu dans la crainte et coupé de leur famille pendant un an. Nous avons tous hâte de retrouver notre liberté sans risque! »
 

L’ancienne mairesse de Shawinigan Lise Landry a quitté la politique en 2009 après y avoir siégé pendant 15 ans. Très impliquée dans sa communauté, elle consacre actuellement son temps à la  présidence de la Corporation des Trois Colombes qui a mené, en 2018, à la création de la Maison Aline-Chrétien, maison de soins palliatifs et de fin de vie située à Shawinigan.

 

Aujourd’hui résidente des Jardins du Campanile, obtenir le vaccin était très important pour elle.

 

« Lorsque j’ai reçu mon vaccin, ça m’a fait chaud au cœur d’entendre rire les gens et remercier les infirmières sur place. Tout le monde était très heureux après avoir vécu dans la crainte et coupé de leur famille pendant un an. Nous avons tous hâte de retrouver notre liberté sans risque! »

Dr Frédéric Picotte

Shawinigan

Médecin de famille et médecin d'urgence

«  Je suis fier d’être ambassadeur pour le vaccin!

J’ai vu les conséquences du virus de près :

  • Un de mes patients jeunes et très en forme qui ne peut plus faire son jogging depuis des mois.

  • Ma grand-maman qui a fait un AVC quelques jours après son diagnostic de la COVID-19 et qui n’a pas retrouvé l’usage complet de son bras.

  • Un autre patient dans la quarantaine avec une grande fatigue et des douleurs multiples que je n’arrive pas à soulager depuis des mois.

 ​

Il n’y a pas juste les décès, mais il y a ceux pour qui la vie n’est plus la même… Tout ça pour un tout petit virus.

Heureusement, le vaccin est arrivé! 

Le vaccin est LA réponse pour enfin passer à autre chose. En plus de prévenir les cas graves, il permet la réduction marquée de la transmission communautaire et donc le risque d’un nouveau variant encore plus contagieux et mortel. Je vous le recommande SANS réserve.

Faites comme moi et faites partie de la solution, partagez votre engagement au lieu du virus, afin qu’on retrouve nos vies. Il est temps que ça finisse. »

#R.I.P COVID 2019-2021 

Dr Frédéric Picotte

Médecin de famille et médecin d'urgence 

Jean-Guy Talbot

Trois-Rivières

Ancien joueur des Canadiens

 

Jean-Guy Talbot, originaire du Cap-de-la-Madeleine, a joué plus de 1000 matchs dans la ligue nationale de hockey. Au cours de sa carrière au sein de cinq formations différentes, il s'est notamment distingué en remportant sept coupes Stanley avec les Canadiens de Montréal. La date de son rendez-vous pour se faire vacciner est bien en évidence sur son calendrier: c'est tout juste s'il ne compte pas les jours! 

« Pour les personnes âgées, c’est vraiment mieux d’avoir le vaccin... Et vous savez, moi aussi je commence à être âgé! Tout ce que j’entends parler autour de moi, c’est que les gens veulent se faire vacciner, et moi aussi je veux avoir le vaccin! À cause de la COVID-19, on ne peut plus recevoir à la maison... J’ai bien hâte que ça revienne, et pour moi ça passe par avoir le vaccin ».   
 

Jean-Guy Talbot

Trois-Rivières

Marcel Jobin
Saint-Boniface

Sportif émérite

 

Marcel Jobin sillonne les rues de Saint-Boniface depuis l’âge de 16 ans. Précurseur de la marche olympique au Québec et au Canada, les gens qui le voyaient parcourir des kilomètres vêtu d’un survêtement sportif le surnommait « le fou en pyjama ».

Durant sa carrière de marcheur, il cumula près d'une centaine de records dont 15 titres de champion canadien dans plusieurs épreuves, de 1969 à 1984, en plus de compter 4 participations aux Jeux panaméricains, 2 aux Jeux du Commonwealth et 4 sélections olympiques dont sa première à l'occasion des Jeux de Montréal de 1976.

Père de deux enfants, il est très impliqué dans sa communauté, un demi-marathon porte même son nom aujourd’hui. Athlète accompli, il est toujours aussi passionné et motivé par son sport.

« Même si je n’ai pas toujours été pour la vaccination, à notre âge, notre santé est plus fragile. Il y a deux ans, j’ai d’ailleurs fait une pneumonie et mon médecin m’a dit que j’étais plus vulnérable. Je me suis donc fait vacciner pour la pneumonie et, cette année, pour la grippe. Je suis maintenant en attente du vaccin pour la Covid-19. Nous avons tous hâte de retrouver notre vie normale. J’invite les gens à faire comme moi et à se faire vacciner»

Marcel Jobin

Saint-Boniface

Claude Girard
Bécancour Nicolet-Yamaska


Citoyen impliqué

 

Claude Girard est un citoyen de Nicolet qui a œuvré dans le secteur de l’agroalimentaire, notamment au ministère de l’Agriculture et à titre de propriétaire du Verger de Nicolet sur une période de 10 ans. Il a également fait sa marque dans la politique municipale comme maire de Sainte-Monique et de Grand-Saint-Esprit.

Grand passionné d’histoire, il a créé, en 2018, une exposition très étoffée sur le glissement de terrain survenu à Nicolet le 12 novembre 1955. Ce résident du Havre du Faubourg s’est aussi lancé dans la rédaction d’un récit intitulé Les dessous du voile de Gertrude. Il y raconte l’histoire de sa tante, l’une des premières religieuses de Nicolet à avoir vécu comme missionnaire auprès des autochtones de l’Ouest canadien.

«Étant résident du Havre du Faubourg, j’ai pu constater la rigueur de la direction et du personnel dans l’application des mesures de prévention et contrôle des infections et je me suis senti en sécurité au cours des derniers mois. Maintenant, je suis très heureux d’avoir pu être vacciné. J’avais très hâte d’être protégé de la COVID-19. Ce vaccin me permettra de connaître encore de belles années devant moi! »

Claude Girard

Bécancour Nicolet - Yamaska

Noëlla Champagne

Saint-Louis-de-France


Politicienne retraitée

 

Noëlla Champagne a amorcé une carrière d’enseignante dans sa ville natale de Saint-Tite avant de se lancer dans la politique en 1988. Débutant comme conseillère municipale de la ville de Saint-Louis-de-France puis comme attachée politique du député de Champlain de 1997 à 2003, elle fut par la suite élue députée du Parti québécois dans Champlain de 2003 à 2007 et de 2008 à 2014.

Elle coule aujourd’hui des jours heureux avec son conjoint. Tous deux en pleine forme, ils étaient très enthousiastes à l’idée de recevoir le vaccin.

 

« Notre rendez-vous est prévu le 29 mars prochain. Nous avons pris rendez-vous en ligne, c’est très facile et ça nous a seulement pris 5 minutes! Pendant cette année, nous avons respecté assidument les mesures de la santé publique. Le contexte actuel a appris à tout le monde à se comporter avec prudence, même pour les enfants, qui se sont très bien adaptés pour protéger leurs grands-parents. Nous le faisons donc pour nous, pour nous protéger, mais aussi pour nos enfants et nos petits-enfants… »  

Noëlla Champagne

Saint-Louis-de-France

Noëlla Champagne a amorcé une carrière d’enseignante dans sa ville natale de Saint-Tite avant de se lancer dans la politique en 1988. Débutant comme conseillère municipale de la ville de Saint-Louis-de-France puis comme attachée politique du député de Champlain de 1997 à 2003, elle fut par la suite élue députée du Parti québécois dans Champlain de 2003 à 2007 et de 2008 à 2014.

Elle coule aujourd’hui des jours heureux avec son conjoint. Tous deux en pleine forme, ils étaient très enthousiastes à l’idée de recevoir le vaccin.

 

« Notre rendez-vous est prévu le 29 mars prochain. Nous avons pris rendez-vous en ligne, c’est très facile et ça nous a seulement pris 5 minutes! Pendant cette année, nous avons respecté assidument les mesures de la santé publique. Le contexte actuel a appris à tout le monde à se comporter avec prudence, même pour les enfants, qui se sont très bien adaptés pour protéger leurs grands-parents. Nous le faisons donc pour nous, pour nous protéger, mais aussi pour nos enfants et nos petits-enfants… »

Noëlla Champagne

Saint-Louis-de-France

René Brouillette
Saint-Tite

Barbier

 

Résident de St-Tite depuis sa naissance, René Brouillette est bien connu du secteur. Ayant établi son salon de barbier sur la rue Notre-Dame, il continue à accueillir des clients année après année. 


Père de deux enfants, dont l’une œuvre dans le domaine de la santé comme médecin, et offrant du soutien à un ami à titre de proche-aidant, il est à même de constater toute l’importance du vaccin. 

« Dès que ce sera mon tour, je prendrai mon rendez-vous! Le virus est présent et il est essentiel pour moi de me faire vacciner pour retrouver une vie normale. D’ici là, nous devons tous continuer à nous protéger en respectant les mesures. »
 

René Brouillette

Saint-Tite

Résident de St-Tite depuis sa naissance, René Brouillette est bien connu du secteur. Ayant établi son salon de barbier sur la rue Notre-Dame, il continue à accueillir des clients année après année.

Père de deux enfants, dont l’une œuvre dans le domaine de la santé comme médecin, et offrant du soutien à un ami à titre de proche-aidant, il est à même de constater toute l’importance du vaccin.

 

 « Dès que ce sera mon tour, je prendrai mon rendez-vous! Le virus est présent et il est essentiel pour moi de me faire vacciner pour retrouver une vie normale. D’ici là, nous devons tous continuer à nous protéger en respectant les mesures. »

Jean-Guy Talbot, originaire du Cap-de-la-Madeleine, a joué plus de 1000 matchs dans la ligue nationale de hockey. Au cours de sa carrière au sein de cinq formations différentes, il s'est notamment distingué en remportant sept coupes Stanley avec les Canadiens de Montréal. La date de son rendez-vous pour se faire vacciner est bien en évidence sur son calendrier: c'est tout juste s'il ne compte pas les jours! 

« Pour les personnes âgées, c’est vraiment mieux d’avoir le vaccin... Et vous savez, moi aussi je commence à être âgé! Tout ce que j’entends parler autour de moi, c’est que les gens veulent se faire vacciner, et moi aussi je veux avoir le vaccin! À cause de la COVID-19, on ne peut plus recevoir à la maison... J’ai bien hâte que ça revienne, et pour moi ça passe par avoir le vaccin ».   
 

Lise Landry
Shawinigan

Politicienne retraitée

 

Michel Forest se démarque par ses actions bénévoles à Drummondville. Œuvrant depuis de nombreuses années au Centre d’action bénévole, pendant la pandémie il a pris l’initiative d’appeler deux fois par semaine des personnes dans le besoin de sa communauté pour prendre des nouvelles et s’assurer qu’ils allaient bien.

 

Prendre soin des autres est dans sa nature, mais sans oublier de prendre soin de lui… Il a d’ailleurs pris son rendez-vous pour son vaccin dernièrement par Internet.

 « J’ai hâte de me faire vacciner. Je le fais pour me protéger et réduire le risque et les complications liés à la COVID-19. Évidemment, malgré le vaccin, je me ferai un devoir de respecter les consignes jusqu’à ce que tout le monde soit vacciné. »

Lise Landry

Shawinigan

L’ancienne mairesse de Shawinigan Lise Landry a quitté la politique en 2009 après y avoir siégé pendant 15 ans. Très impliquée dans sa communauté, elle consacre actuellement son temps à la  présidence de la Corporation des Trois Colombes qui a mené, en 2018, à la création de la Maison Aline-Chrétien, maison de soins palliatifs et de fin de vie située à Shawinigan.

 

Aujourd’hui résidente des Jardins du Campanile, obtenir le vaccin était très important pour elle.

Citation

 

« Lorsque j’ai reçu mon vaccin, ça m’a fait chaud au cœur d’entendre rire les gens et remercier les infirmières sur place. Tout le monde était très heureux après avoir vécu dans la crainte et coupé de leur famille pendant un an. Nous avons tous hâte de retrouver notre liberté sans risque! »

Michel Forest
Drummondville

Bénévole actif

 

Michel Forest se démarque par ses actions bénévoles à Drummondville. Œuvrant depuis de nombreuses années au Centre d’action bénévole, pendant la pandémie il a pris l’initiative d’appeler deux fois par semaine des personnes dans le besoin de sa communauté pour prendre des nouvelles et s’assurer qu’ils allaient bien.

 

Prendre soin des autres est dans sa nature, mais sans oublier de prendre soin de lui… Il a d’ailleurs pris son rendez-vous pour son vaccin dernièrement par Internet.

 « J’ai hâte de me faire vacciner. Je le fais pour me protéger et réduire le risque et les complications liés à la COVID-19. Évidemment, malgré le vaccin, je me ferai un devoir de respecter les consignes jusqu’à ce que tout le monde soit vacciné. »

Michel Forest

Drummondville

Michel Forest se démarque par ses actions bénévoles à Drummondville. Œuvrant depuis de nombreuses années au Centre d’action bénévole, pendant la pandémie il a pris l’initiative d’appeler deux fois par semaine des personnes dans le besoin de sa communauté pour prendre des nouvelles et s’assurer qu’ils allaient bien.

 

Prendre soin des autres est dans sa nature, mais sans oublier de prendre soin de lui… Il a d’ailleurs pris son rendez-vous pour son vaccin dernièrement par Internet.

 

« J’ai hâte de me faire vacciner. Je le fais pour me protéger et réduire le risque et les complications liés à la COVID-19. Évidemment, malgré le vaccin, je me ferai un devoir de respecter les consignes jusqu’à ce que tout le monde soit vacciné. »

Dr Jean-Guy Gervais

Victoriaville

Retraité de la 

médecine

Michel Forest se démarque par ses actions bénévoles à Drummondville. Œuvrant depuis de nombreuses années au Centre d’action bénévole, pendant la pandémie il a pris l’initiative d’appeler deux fois par semaine des personnes dans le besoin de sa communauté pour prendre des nouvelles et s’assurer qu’ils allaient bien.

 

Prendre soin des autres est dans sa nature, mais sans oublier de prendre soin de lui… Il a d’ailleurs pris son rendez-vous pour son vaccin dernièrement par Internet.

 « J’ai hâte de me faire vacciner. Je le fais pour me protéger et réduire le risque et les complications liés à la COVID-19. Évidemment, malgré le vaccin, je me ferai un devoir de respecter les consignes jusqu’à ce que tout le monde soit vacciné. »

Dr Jean-Guy Gervais

Victoriaville

Après ses études en médecine, Dr Gervais a choisi d’établir sa pratique à Victoriaville. Au cours de ses 62 années de travail, il a exercé en cabinet privé, notamment à la Clinique médicale Notre-Dame, clinique qu’il a co-fondée, et à l’Hôtel-Dieu d’Arthabaska.  Retraité en 1997, il a toutefois décidé de reprendre du service trois ans plus tard, cette fois en soins palliatifs à domicile, pour ensuite prendre sa retraite définitive 12 ans plus tard.

 

Très impliqué auprès de la Fondation À Notre Santé de l’Hôtel-Dieu d’Arthabaska, il a permis d’amasser une somme nette de plus d’un million de dollars grâce à l’organisation d’une vingtaine de tournois de golf.  

Père de quatre enfants, dont une fille qui pratique aujourd’hui la médecine, il profite aujourd'hui d’une retraite paisible entouré de sa femme et de ses petits-enfants. 

« J’ai toujours été très favorable à la vaccination. Il s’agit du seul moyen à notre portée pour se protéger du virus. J’ai d’ailleurs pris rendez-vous en ligne pour moi et ma femme. Nous serons sur place le 18 mars prochain pour recevoir le vaccin! » 

Lucie et Gilles Arbour

La Tuque


Citoyens impliqués

 

Mme Lucie Arbour est bien connue à La Tuque. Ancienne enseignante à la retraite, elle s'est impliquée au Centre de santé, au Comité des usagers du Haut-Saint-Maurice, à la Fondation québécoise du cancer ainsi qu’à Moisson du Nord. On lui a d'ailleurs rendu hommage comme femme d'exception de La Tuque il y a quelques années. Elle et son mari, Gilles Arbour, ont pris rendez-vous pour la vaccination dès la première journée! 

« Pour nous, ça a toujours été clair qu'on se ferait vacciner contre la COVID-19. On a la chance d’avoir un vaccin et il faut absolument en profiter. Si on ne le fait pas pour nous, il faut le faire pour ceux qu’on va protéger. Il faut faire notre part pour protéger notre société. On fait face à un virus qui est très contagieux, dangereux, et en grande partie toujours inconnu. On a bien hâte de pouvoir retrouver la qualité de vie qu’on a habituellement ici à La Tuque, et de pouvoir recommencer à recevoir notre famille et nos amis ».  

Lucie et Gilles Arbour

La Tuque

Merci à nos médecins!

OlivierRoyvaccin  (2)

GirardAlbertVaccin

FredPicottevaccin (4)

JNDubévaccin (2)

Dre Noel

Dre Rouette

Dre Asselin TR

Dre St-Arnault-Drum

Merci à nos 21 000 héros! 

  • Icône Facebook noire
  • Icône Instagram noire
  • Noir LinkedIn Icône